La chambre de commerce du Montréal métropolitain ainsi que celle du Québec, réclament au gouvernement fédéral, la modification de la réforme du programme des travailleurs étrangers temporaires. Du côté de la fédération des chambres de commerce du Québec, la réforme actuelle, pourra causer des effets catastrophiques au secteur économique, qui se voit actuellement en pleine expansion.

Soit une pression au gouvernement de Stephen Harper, pour discuter les propos de la réforme avec le gouvernement de couillard, en gage de résulter une solution mieux adaptée aux vrais besoins de la province.

Pour rappel, la réforme annoncée par Ottawa, qui sera mise en vigueur dès la fin du mois courant, ne jouera pas en faveur du Québec, annonce avec mécontentement la Fédération des chambres de commerces au Québec, ainsi que celle du Montréal métropolitain, qui cite pour sa part que l’industrie des jeu vidéo comme exemple, nécessite de grande connaissances, soit des talents stratégiques pour combler le manques de compétences Québécoise en ce domaine.

Dans le même sens, M. Michel Leblanc, en sa qualité de président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, dévoile que la nouvelle réforme va compliquer la réalisation de plusieurs projets d’envergure et d’investissement dans plusieurs domaines d’activité. « Avec des cycles de projets plus courts et plus exigeants et dans un contexte de concurrence de plus en plus vive pour l’attraction des entreprises et des talents, c’est toute la compétitivité et l’essor économique de la région métropolitaine de Montréal qui sont en jeu. » souligne t’-il.