Dans le secteur Vanier au Québec, un nouveau local communautaire a ouvert ses portes, en date du mercredi, en gage de renforcer ainsi que d’améliorer la capacité d’accueil des réfugiés dans le quartier. Ce dernier commence d’ailleurs à abriter de plus en plus, un nombre important de personne dans la même situation, soit un endroit ‘’défavorisé‘’ mais qui reste pour le moment un lieu où les propriétaires des immeubles sont plus ouverts aux immigrés.

Le petit quartier en question, compte une vingtaine d’immeubles, comprenant chacun 16 habitations de type appartement. Il héberge des réfugiés du Bhoutan, ainsi que l’Afrique ; Généralement ce genre d’habitation est un lieu de passage, confirme Mme Jasmine Turcotte Vaillancort, intervenante de milieu, qui rajoute que les familles partent après un ou deux ans, à la conquête d’un mode de vie plus amélioré, à l’extérieur du Québec.

Il est bon de mentionner que le centre, a été aménagé, non seulement pour accueillir des réfugiés, vu qu’un appartement de cinq pièces à été adapté dans le but d’être ouvert également au non immigrants. Dans ce local on y trouve une salle d’examen pour le personnel de la santé, une salle de réunion, une aire de jeux, un petit bureau ainsi qu’une cuisine. Pour rappel, le projet traduit l’initiative de plusieurs organismes locaux dont (Table de quartier Vanier, La Ruche Vanier avec l’appui du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale).